05 mai 2015 ~ 0 Commentaire

Comment j’ai découvert un don caché

Peu après l’expérience troublante que je vous ai racontée, je me sentais encore plus seul qu’auparavant. En fait, mon oncle n’avait pas vraiment eu besoin de m’interdire de sortir : j’étais suffisamment dépité pour pouvoir rester cloîtré dans la chambre, jusqu’à la fin de mes jours. L’euphorie qui a suivi cette expérience très étrange que j’ai vécue a laissé place un grand vide en moi. Je ne voulais plus rien faire. Et finalement c’est mon oncle qui m’a sorti de ma torpeur. Il est venu me chercher à midi, en me disant d’aller au marché pour acheter du pain : comme si j’en avais quelque chose à foutre de manger !

Je suis donc sorti malgré les réticences. Sur le chemin, je me suis surpris à demeurer complètement insensible aux rues qui m’entouraient. En fait, je rêvassais à moitié. Je repensais sans cesse haver petite voisine, surtout à une…

Et alors que je rêvassais, j’ai eu l’impression de taper dans l’épaule de quelqu’un. Je me suis retourné, et j’ai clairement vu un touriste, tout endimanché, avec un chapeau blanc sur lequel on pouvait voir un petit bouton bleu vermeil. Il courait après deux gamins qui s’enfuyaient. Je l’ai regardé partir, et j’entendais le touriste qui engueulait les deux gamins dans une que je ne comprenais pas. Et alors que je me retournais pour reprendre ma route, quelque chose me heurta : c’était un enfant que j’avais déjà vu dans mon quartier, et il est tombé. Il avait l’air très apeuré, mais je ne savais pas pourquoi. Alors que je me baissais pour le ramasser et l’aide à se relever, je vis un de ses copains qui couraient également vers moi, et qui me regardait, ou plutôt qui regardait son copain. Je disais enfant « ça va, tu t’es pas fait mal », mais il se mit à courir comme des ratés. Je me demandais alors ce que j’avais pu faire pour qu’il réagisse comme ça, je me retournais pour le regarder partir, et je vis également que son copain détalé à toutes jambes.

mystere

Sur le coup, je n’ai pas percuté. Mais quand je me suis retourné, j’ai eu un choc : je vis le même touriste que quelques secondes auparavant, qui couraient après les deux gamins ! Le même chapeau avec le même bouton bleu vermeil, le même costume avec cette tâche sur sa manche droite. Sauf que là, je comprenais ce qu’il disait : « bandes de petits salauds, vous allez voir ! ».

Je le regarde s’éloigner, et j’ai vraiment eu un choc, car je venais de vivre la même scène moins d’une minute auparavant.

Ça m’a pris très longtemps pour accepter ce qui venait de se passer : je croyais que c’était une impression de déjà-vu. J’ai cherché il y a peu de temps sur Internet ce qu’on trouvait sur l’impression de déjà vu, j’ai trouvé ceci : http://www.maxisciences.com/d%E9j%E0-vu/d-039-ou-vient-la-mysterieuse-sensation-de-deja-vu_art33055.html

Mais pour moi ça n’était pas vraiment ça, c’était beaucoup plus fort. Et vous allez voir, dans mon prochain article, je vais vous montrer à quel point c’est devenu puissant chez moi !

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Theologiechretienne |
Paroisse Sainte Rita |
RETOUR AFFECTIF EN 3 JOURS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Krebsgreene5
| Catéchuménat diocèse de Str...
| Francepourchrist